L'académie des Hêtres

Cavalier ou non, bienvenue à New Badley où se trouve la plus prestigieuse académie equestre du monde mais aussi la plus grande malédiction...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mar 26 Juin - 19:24


Katniss & Eulalie.



Ce matin en me levant, ce n'était pas la grande forme. Entre l'installation et le changement, je n'ai pas vraiment peu avoir une minute pour moi. Donc cet après-midi pourquoi pas aller faire un tours en ville pour y découvrir l'endroit. Je décide donc d'aller faire un tour mais avant faud que je me fasse un peut plus belle. Je pris un douche-minute, mis un légé fond de teint et un trait de crayon. Je mis ma petite robe blanche, comme il fessait grand soleil dehors, et pris deux, trois colliers. je mis mes bottes brunes et pris mon sac a main. Je descendis les escaliers a toute vitesse comme j'avais l'habitude de faire. Je commencais à m'éloigner de l'académie et le chemin jusqua la ville me parut long.
Enfin arrivée, je commencais directement par regarde un peut les magasins qu'il y avait et les bars ou les coins sympa pour passer son temps. LA book street me tentais bien mais aujord'hui je n'avais l'humeur de lire. Je continuais donc mon chemin, des gens entraient et sortaient des différents bâtiments tout naturellement. La vie à la ville doit être aussi chouette qu'a la campagne, ca bouge c'est pleins de vie. Mais j'espére que celle a l'académie ne soit pas monothonne et ennuyeuse ce qui ne risque pas d'arriver. Un endroit m'intéressait, c'était le cofee street. Je pris donc la direction de ce dernier. En entrant je découvrit une pièce peu peuplée et avec pas trop de bruit. Je pris donc place dans le coin de la salle et commenda un thé a la menthe.
J'aimais bien observer les gens, analyser leurs comportements et ecouter leurs discussions. Certains s'explique a propos de leurs couples et d'autres de la pluie et du beau temps. La serveuse me servit mon thé a la menthe et je la remercie poliement. Il était encore un peut chaud pour moi donc je le laissais refroidir et y mit une grosse cuillère de miel. J'adore le miel je pourrais d'ailleur en manger tout le temps. Tout en buvant cette chaude boisson, je repensais à mes parents et totu ce qui m'es arrivé a l'internat donc pas grand choses. Ca fait déjà deux jours que je sui la et je m'y plaît beaucoup. Dans ùma chambre, les filles sont très sympa et mon cheval aussi.



_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Il n'y a pas de joie sans vin, mais il n'y a pas de vin sans raisin ... Mar 26 Juin - 20:41

Cette nuit, j'ai très mal dormis !
En me réveillant, je n'était pas partante pour aller monter April, j'irai en fin de soirée quand il fera moins chaud.

Cela faisait 3 jours que j'étaie arrivé, j'avais fait quelque peu Connaissance avec Lucy, mais je me suis vite rendue compte que j'étaie toujours toute seule dans ma chambre et que ma sociabilité aller vite se perdre ...
Je me décida a prendre une douche fraiche histoire de bien commencer la journée, après m'être habillé de ma petite jupe beige et mon top saumon, je coiffa mes cheveux en une natte descendant sur mon épaule. Mon maquillage habituel, du fard a paupière beige ainsi qu'un peu de fard marron a l'extérieur de l’œil, un trait d'eye liner ainsi qu'un peu de fond de teint pour cacher mes cernes ...

En enfilant mes ballerines, je ne savait toujours pas ou j'allais aller, pourquoi pas ne pas faire un petit tour a la ville ...

Arrivée la bas, il y avait beaucoup de monde dans la rue, cela me plaisait. Histoire de prendre un bon petit déjeuner je me dirigeait vers Cofee-Street !

En entrant dans la pièce, j'observais toutes les personnes présentes et aperçus une tête qui ne m'étaie pas inconnus dans le coin de la pièce, je me dirigea tranquillement vers elle, avant de lui poser une question je réfléchit vaguement a ce que j'allais lui dire :

"Salut, je m'appelle Katniss, je crois qu'on s'est croisé au self a l'académie je me trompe ?"

La elle me fit un grand sourire et m'invita a m'asseoir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mar 26 Juin - 21:57

Une fille entra dans la salle, je la connaissait mais je ne savais pas d'où vraiment. Elle regardais un peut toute la salle puis fini par s'attarder sur moi et s'approcha.
"Salut, je m'appelle Katniss, je crois qu'on s'est croisé au self a l'académie je me trompe ?"
Je lui fit un large sourire et fini par lui répondre:
"Oui, juste! Mais assied toi je t'en prie."
Elle prit place à coter de moi. Mais j'avoue ne pas vraiment savoir de quoi lui parler. De son enfance? Non c'était trop tôt .
Quelque chose me gênait dans le fond de la gorge, je toussais légèrement mais ça ne partais pas. Je toussais encore une fois mais toujours rien, c'est le moment où personne ne parle évidement. Je buvais donc mon thé devenu un peut trop froid.
"Tu veux boire quelque chose? C'est moi qui offre."
Avec un large sourire je la voit hésiter mais je n'attendais qu'un oui ou encore un bien sure.

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mar 26 Juin - 22:13

J'accepta volontiers son invitation a boire quelque chose et commanda un chocolat chaud.

Je ne savait pas trop de quoi parler et commença par lui demander comment s'appelait-elle, elle me répondue "Eulalie Alice Jones".
Mon chocolat arriva enfin, il était absolument délicieux !

Alors pour entamer une discussion, je lui demandait ce qu'elle venait faire par ici et si son adaptation a l'académie s'était bien passé et surtout comment trouvait-elle son cheval !

Et la, l’inquiétude m'envahit, je m'y était peut être mal pris pour faire connaissance avec elle et avait l'impression de lui faire passer un interrogatoire. J'attendit donc un expression sur son visage mais rien ne parvient !
Elle semblait toujours aussi détendue, et buvait son thé a petite gorgée ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mar 26 Juin - 22:42

Finalement, elle pris un chocolat chaud. Elle avait l'aire de bien l'aimer et ça me fessait plaisir. C'est ma première "amie" pour le moment hormis Lucy. Je pense que Katniss et moi, nous pouvions vraiment devenir amie, elle a l'aire chouette et puis elle se prend pas trop la tête. Je venais de remarquer que ça fessait très longtemps que je le regardais un peut de trop près a mon gout. Elle doit sûrement se dire que je la critique ou encore pleins d'autre choses. Donc pour ne pas faire trop je te regarde puis je te regarde plus, je bu un coup de mon thé devenu trop froid mais comme il ne m'en restait plus beaucoup je le termina en deux, trois coup.
Elle semblait vraiment bien détendue, ce qui me mis vraiment plus à l'aise. Elle me posais des questions sur mon intégrations dans l'académie. Je lui répondu le plus naturellement possible. Je lui dit que ça fessait que deux jours que j'étais là et que la fille de ma chambres était sympa. Mon cheval était parfait, comme je les aime, il est beau, assez grand et avec pleins d'énergie. Je lui précisait qu'il s'agissait de Starting dans l'écurie des Hongres. Je lui demandais qui elle avait comme cheval et dans quel chambre elle dormais.
"On pourrait arranger un rassemblement dans un chambre et on ferait une "fête" pour mieux se connaître tous non?"
Peut à peut mon thé de vidait et doucement les personne qui était dans la salle commencèrent a se renouveler.

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mer 27 Juin - 9:45

La gentille Eulalie me demanda le nom de mon cheval ainsi que le numéro de ma chambre, je lui répondit donc :

"Mon cheval est une Jument, elle s'appelle April et a vrai dire elle a un sale caractère ce qui me plait finalement, on pourrait aller faire une ballade toute les deux un de ces quatre Smile. Sinon je suis dans la chambre n°3 mais je suis toute seule pour le moment ! Sinon, une petite fête entre chambres pour faire connaissance ? pourquoi pas Smile "

Elle me paraissait si naturelle, sans jugement ni critique, quelqu'un de simple, une personne avec qui j'allais surement bien m'entendre. C'est l'une des premières filles a qui j'ai parlés dans l'Académie, mis a part Elena et je dois avouer que je l'apprécie déjà beaucoup ...

De nouvelles têtes arrivèrent dans le café, je ne pu m'empêcher d'observer chacune des personnes entrant. Mes premières impressions sont souvent les bonnes et quelques personnes me semblait étranges ...

Je ne savais pas trop de quoi parler avec ma nouvelle Amie mais je lui demanda simplement :

"d'où viens tu ? Cela fait longtemps que tu monte a cheval ?"

Elle me fit un large sourire comme si elle était contente que je discute avec elle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mer 27 Juin - 13:55

Elle me proposa une ballade a cheval que je ne pouvais vraiment pas refuser. D'après elle, sa jument avec un gros caractère. Starting n'a pas un gros caractère mais il a beaucoup trop d'énergie donc s'il s'y mettent a deux, cette balade serait magistrale.
Elle me demanda d'où je venais et si ça fessait longtemps que je montais a cheval, pour ne pas faire trop triste je lui répondis simplement.

"Je viens d'un tout petit village près de Bedfort, mes parents adoptifs ont une grande propriété avec un écurie et une piste dans le fond du jardin. J'ai commencé l'équitation, je devais avec cinq ans je pense mais au début je n'aimais pas vraiment puis peu a peu j'ai commencé a aimer les chevaux et la discipline puis maintenant je suis là, et je n'arriverais plus à m'en séparer."

C'est vrai, depuis que je suis petite j'ai vécue dans le monde des chevaux et jamais il ne se passait une semaine sans que je monte ou même que j'aille les voire. Ma vie est immergée dans le monde des chevaux et je n'aurais pas sus la vivre autrement. Comme j'étais très curieuse je lui demandais comment elle a vécue son enfance et depuis quand elle monte a cheval. Et surtout comment elle est venue jusque cette académie qui pour moi était totalement inconnue. Mais j'avais un peut peur de faire trop interrogatoire.
Kate était si relax qu'elle réussie à me décontractée, ce qui est très rare.

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mer 27 Juin - 22:33

Eulalie me posait beaucoup de questions, et c'était plutôt bien car j'avais rarement eu la chance de me confier a quelqu'un et c'était une occasion de ma libérer, j'avais juste peur qu'elle me prenne pour une folle ...

Elle me demanda mon enfance, quand j'ai appris a monter a cheval et comment j'ai trouvé l'académie. Je lui répondue le plus simplement possible pour qu'elle comprenne un peu ce que je raconte ...

"Mon enfance était plutôt inintéressante, j'ai perdu mes parents dans un accident de voiture étant petite, je ne me souviens plus d'eux. Je n'ai ni frères, ni sœurs. j'ai voyagé dans plusieurs famille d'accueil et a 14 ans j'ai trouvé un Centre Equestre qui m'a accueillis, il me donnait des cours en échange de travail, ça m'a vite sortie de ma période "noire", a 15 ans j'ai fait naitre un petit cheval que j'ai travaillé pendant 5 ans de sa naissance jusqu'à ce que les moniteurs décident de le vendre car il avait du potentiel, a la base je suis la seule a l'avoir monté...Je me suis alors enfuis de la bas et j'ai roulé sans but et je suis tombé sur une photo de l'Académie et je me suis dit que peut être la bas, une nouvelle vie commencerait"


J'avais peur de sa réaction et aurait totalement compris si elle détalait aussitôt du café, ce qu'elle ne fit pas mais elle mis du temps a me répondre, ne savant pas quoi dire... En même temps il n'y avait rien a dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Jeu 28 Juin - 11:16

"Mon enfance était plutôt inintéressante, j'ai perdu mes parents dans un accident de voiture étant petite, je ne me souviens plus d'eux. Je n'ai ni frères, ni sœurs. j'ai voyagé dans plusieurs famille d'accueil et a 14 ans j'ai trouvé un Centre Equestre qui m'a accueillis, il me donnait des cours en échange de travail, ça m'a vite sortie de ma période "noire", a 15 ans j'ai fait naitre un petit cheval que j'ai travaillé pendant 5 ans de sa naissance jusqu'à ce que les moniteurs décident de le vendre car il avait du potentiel, a la base je suis la seule a l'avoir monté...Je me suis alors enfuis de la bas et j'ai roulé sans but et je suis tombé sur une photo de l'Académie et je me suis dit que peut être la bas, une nouvelle vie commencerait"


Elle aussi avait été adoptée mais je pense sincèrement que son histoire est de loin la plus heureuse que je connaisse. Ce qui m'attriste c'est n'est pas le fait qu'elle soit orpheline c'est que ses parents sont morts! Moi je sais qu'elle est en vie. Je ressentais ce qu'elle ressentais mais elle c'est pire. Je n'avais qu'une seul envie, d'être présente pour elle par ce que moi j'ai eu une chance et pas elle.

"Ha toi aussi, je suis vraiment désolée. Et si tu as besoin de parler de quoi que ce soit je serais là"Lui avais-je dit avec un grand sourire et beaucoup de compassion.

Mais bien sûre je ne voulais pas que notre rencontre soit dramatique mais je n'allais pas passer à autre chose d'un coup comme ça. Et comme avec elle je me sentais bien j'avais envie de lui parler encore, encore et encore. Elle m'inspirait confiance et comme elle s'était dévoilée je me suis dit que ça la réconforterais peut être de savoir qu'elle n'était pas seule.

"Moi aussi je suis orpheline, ma vrai mère m'a abandonnée, à quelques jours, devant l'orphelinat par ce que mon père ne voulait pas de moi. Puis, j'ai eu des parents adoptifs vers 4 ans. J'ai toujours vécu chez eux jusqu'à hier. Mais le mystère de ma mère m'envahissait pour tout te dire. Je sais que c'est pas pire que toi mais comme ça tu sais que tu n'es pas seul et que je suis là pour parler. "

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Jeu 28 Juin - 11:56

J'avais enfin trouvé quelqu'un qui me comprenait, j'étaie tellement heureuse de l'avoir rencontrée, d'avoir rencontré une personne aussi extraordinaire.

Je me sentie soudain heureuse, je pense que je pouvais lui confier tout les secrets du monde sans qu'elle n'en parle a personne, je lui faisait Confiance.

Je voulu lui parler de Kiroyal, petit cheval dont j'ai été séparée pour savoir ce qu'elle en pensait, qu'elle me donne son avis :

"J'ai aidé une jument a mettre bas, je me suis occupé du Poulain et je l'ai nommé Kiroyal, c'était un cheval extra, petit je jouait avec lui dans le pré, il a très vite était séparé de sa mère et portais sa confiance sur moi, il pouvait fermer les yeux et me suivre il savait que je ferai attention a lui ! jusqu'à ses trois ans je lui ait appris pleins de choses, les brosses et le cure pied fut assez facile, passer dans la douche beaucoup moins il avait peur de l'eau ^^ mais au fur et a mesure tout aller bien, a partir de ses deux ans je lui ait appris des tours, se coucher a côté de moi, faire la révérence, le cabré, il était extra. A trois ans je lui ait mis la selle et le filet, il n'a pas trop bronché. au bout de deux semaines j'étaie déjà sur son dos, il a beaucoup progressé par la suite, moi aussi il m'a tellement appris ! Puis on a fait une puissance et on volaient comme si nous ne faisions qu'un, nous sommes montés très haut, on a du faire la barre a 1M40/1M45 et la le propriétaire voyant qu'il avait du potentiel décida de le vendre et je fut anéantis, j'ai eu de ses nouvelles deux semaines après, les nouveaux propriétaires n'arrivaient a rien faire avec lui, il ne se laissait pas attraper dans le pré ni n'acceptais les brosses et encore moins se laissait monter. Je ne sais pas quoi en penser, soit il avait une confiance aveugle envers moi et n'acceptais personne d'autre, soit il n'était pas bien traité. Je ne sais pas quoi penser, je ne sais même pas si me séparer de lui ainsi est "normal", qu'en pense tu ?"

j'espère que cela ne la dérangeait pas de lui raconter cette histoire et qu'elle pourrait m'aider a y voir plus clair ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Jeu 28 Juin - 12:53

A ma grande surprise, elle avait l'aire contente ce qui me fit très plaisir. J'avais envie de tout lui raconter et de l'aider un maximum. Elle me raconta pour son jeune poulain et j'étais très contente qu'elle me fasse confiance.
Je ne pris que quelques minutes pour réfléchir a ce que j'allais dire par ce que cette histoire est si belle mais avec une fin des plus horribles qu'il soit.
"Je pense vraiment qu'il te fessait confiance et que pour lui il n'y avait que toi, surtout si tu étais la seul a le monter et à t'en occuper. Mais je pense surtout que s'il n'arrivent a rien maintenant c'est que le poulain refuse les autres personnes que toi, par ce qu'il n'a connu que toi et qu'il te fessait confiance. Imagine, c'est comme si tu fessait confiance e une personne exclusivement au point à ne connaître qu'elle, puis subitement tu pars sans qu'on te demande ton avis et tu arrive chez des gens que tu connais pas. Logiquement, ta première réaction c'est la peur, la fuite,... Mais je pense qu'il s'y habituera ou alors il refusera tout contacte avec quelqu'un d'autre que toi. Mais je ne pense pas qu'il ai du subir un mauvais traitement par ce que s'il a un si bon potentiel, il a dut être vendu à des personnes qui font des grosses hauteurs. Mais c'est pas pour ça qu'il n'en a pas subit. Mais moi ce que je ferais c'est de le retrouver et voir comment il est maintenant et d'aider les nouveau proprio ou de le racheter. Mais si tu décide de les aider il faudra le faire accepter que tu parte. Ce n'est pas normale, par ce que pour lui tu peux arriver près de lu a chaque instants. Il doit sûrement guetter toutes les issue où il espère te voir arrivée. Si tu veux je veux bien t'aider a la retrouver par ce que a deux c'est plus efficace et plus sympa."

Oui, cette histoire est très émotive et je veux vraiment aider un maximum Kate pour qu'elle n'ai pas a vivre avec le souvenir du poulain.

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Jeu 28 Juin - 20:02

Eulalie avait raison sur toute la ligne, si je voulais le revoir, il fallait que je retourne la ou les mauvais souvenirs se trouvent !
C'était le seul moyen de le retrouver, le seul moyen de respirer de nouveau, Il fallait que je me batte pour lui ...

"Si tu veux je veux bien t'aider a la retrouver par ce que a deux c'est plus efficace et plus sympa."

Ces derniers mots d'Eulalie me trottait dans la tête comme une berceuse, Je ne la connaissait que depuis une heure et j'avais l'impression de la connaître depuis des années ! Cela me faisait tellement plaisir qu'elle me propose de l'aide pour retrouver ce qui fut une partie de ma vie !

Avec un large sourire je lui répondit :

"Tu accepterais vraiment de m'aider ? J'ai une idée depuis quelques temps mais je ne sais pas si c'est l'une des meilleures ...
Ce serait de le retrouver, de l'acheter et de le ramener ici a L'académie ..."

Je la voyait réfléchir, et je me suis dit sur le moment que c'était peut être une mauvaise idée ...

La elle fit un sourire et pris son inspiration pour me donner son avis, que j'attendais avec impatience !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mar 3 Juil - 6:30

Je la voyais vraiment contente de ma proposition, j'avais envie de l'aider a retrouver son poulain par ce que si j'étais a sa place j'aimerais qu'on m'aide à le retrouver. Il fallait qu'elle se batte pour lui, pour ce qu'elle à fait avec lui, pour le liens qui les unissent.

"Tu accepterais vraiment de m'aider ? J'ai une idée depuis quelques temps mais je ne sais pas si c'est l'une des meilleures ...Ce serait de le retrouver, de l'acheter et de le ramener ici a L'académie ..."

Je lui fit un large sourire, et réfléchis le temps de quelques secondes.

"Bien sûre que je t'aiderais à le retrouver, je ne fait jamais de paroles libres. C'est la meilleure des idées, par ce que lui il t'attend et toi tu vis avec son fantôme. Et puis dans l'académie il va beaucoup apprendre et tu pourras aller en concours et tout. Puis je pense que le meilleur endroit pour lui, c'est a tes côtés."

Je la regardais si incertaine, mais je voulais surtout la rassurée. Elle devait le voire, c'est obligé, en plus c'est une partie de sa vie. Mais ce sera quand même dure émotionnellement. Je l'aiderais jusqu'à ce qu'elle ai plus besoin de moi. J'avais juste l'impression de la connaître depuis des années. Sauf que ça fait en réalité pas plus d'une heure qu'on se connaît.

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Mar 10 Juil - 20:07

Eulalie était si gentille, je n'avait jamais rencontrée une fille comme ça. Toutes celles que j'ai connus étaient fausses et mesquines. La elle est vraiment gentille souriante et je lui ait fait confiance dès le début, je sens les gens, je m'en rend compte tout de suite de leurs caractère et je sais qu'Eulalie est l'une des meilleures personnes que j'ai rencontrée pour le moment.

J'avais envie de le retrouver mon petit cheval, mais je pense que si Eulalie n'avait pas été la pour m'encourager je n'aurais jamais osée et en ce moment même je me rend compte combien j'ai besoin d'elle pour surmonter ça. J'ai tellement de choses a lui dire :

"Eulalie, je te connais depuis une heure, et j'ai l'impression d'avoir toujours été a tes côtés. Je suis heureuse que tu soit la, jamais je n'aurais osé retourner la ou ma vie s'est effondré mais avec toi j'ai l'impression que tout se passera bien tu m'aspire une confiance aveugle. Si tu a besoin, sache que je serai toujours la pour toi... Maintenant il va falloir se décider, quand partons nous ..."

Eulalie me fit un petit sourire et réfléchit quelques instants. Elle avait l'air troublée par ce que je lui avait dit ! Mais il fallait qu'elle sache que je comptais sur elle et que quoi qu'il se passe que ce soit la bas ou après je serai désormais la pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Jeu 16 Aoû - 10:14

"Eulalie, je te connais depuis une heure, et j'ai l'impression d'avoir toujours été a tes côtés. Je suis heureuse que tu soit la, jamais je n'aurais osé retourner la ou ma vie s'est effondré mais avec toi j'ai l'impression que tout se passera bien tu m'aspire une confiance aveugle. Si tu a besoin, sache que je serai toujours la pour toi... Maintenant il va falloir se décider, quand partons nous ..."

Je ne m’attendais pas a un tel discourt, même si je n’en pense pas moins. Ca fait une heur a peine qu’on se connaît et j’ai l’impression de la connaître depuis longtemps. Pour moi retrouver son passer est primordiale, par ce qu’au final on est rien sans son passé. Puis ce cheval est tout pour elle et elle ne pouvait pas rester sans ses nouvelles et y penser à chaque fois qu’elle monte a cheval où qu’elle s’endort. « Quand partons nous » ces mots résonnaient dans ma tête comme une chanson trop souvent écoutée, « nous » ça voulait tout dire pour moi. J’étais arrivée seul (ou presque) à l’académie et maintenant je m’étais fait une amie.

Après réflexion, je lui réponds :

« Quand partons nous, je n’en sais rien, moi je suis libre tout les jours. Mais il faut voir si Elena sera d’accord. Et conte sur moi quand il y a un problème ! Je serais là. Tu peux m’appeler Lalie c’est plus court. »

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Ven 17 Aoû - 11:36

« Quand partons nous, je n’en sais rien, moi je suis libre tout les jours. Mais il faut voir si Elena sera d’accord. Et conte sur moi quand il y a un problème ! Je serais là. Tu peux m’appeler Lalie c’est plus court. »

En parler a Elena, elle a totalement raison, il faut d'abord lui demander l'accord, je ne sait pas ou je pourrai la trouver pour lui expliquer la situation, en fait c'est surtout pour lui expliquer et la convaincre !

"Moi tu peut m'appeler Kat', je préfère Smile. Tu a raison il faut en parler a la directrice, il faut juste lui expliquer le problème ... je ne sait pas trop comment aborder le sujet avec elle c'est légèrement délicat !"


Et la j'espèrerais vraiment que la directrice arriverait et nous demanderais ce qui se passe par ici ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 45
Date d'inscription : 20/06/2012


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Sam 18 Aoû - 9:54

"Moi tu peut m'appeler Kat', je préfère . Tu a raison il faut en parler a la directrice, il faut juste lui expliquer le problème ... je ne sait pas trop comment aborder le sujet avec elle c'est légèrement délicat !"

De ce pas, je me suis dise de ne pas tarder a lui en parler et comme j'avais promis a Kate de rester avec elle je me suis dise que ce serais bien de l'accompagner.
Je me lève donc de ma chaise et commence a partir puis voyant que Kate ne me suivait pas je me retourne et lui dit:

" Tu viens? On va aller lui demander comme ça on est fixé puis si elle veut pas elle aura pas le choix et si elle dit oui, on part quand tu veux!"

Je pu déceler un légé sourire sur le visage de Kate, elle avait l'aire contente de ma proposition, ça qui me fît plaisir.

_________________
Eulalie Alice Jones.
"On dit souvent que le temps guérit toutes les blessures, je ne suis pas d'accord. Les blessures demeurent intacts. Avec le temps notre esprit, afin de mieux se protéger, recouvre ses blessures de bandages et la douleur diminue mais ne disparait jamais."
Rose Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 91
Date d'inscription : 22/06/2012
Localisation : France


MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss) Dim 9 Sep - 18:33

J'aimais la proposition d'Eulalie pour aller voir la directrice mais j'étaie bien trop stressée a me demander ce qu'elle allait répondre. Elle sortais du café et je la suivait, sur le chemin j'étaie a la fois très heureuse, impatiente mais aussi très soucieuse, qu'arrivera t-il si la directrice est d'accord, que vais-je faire après ?

Eulalie était la à côté de moi, je pense qu'elle ne savait ce qu'elle pouvait dire pour me détendre mais me souriait quand je la regardait comme pour me rassurer.

"Dis moi Eulalie, pourquoi fait tu tout ça ? lui lançais-je. Pourquoi m'aide tu autant alors que cela fait quelques heures que nous nous connaissons ? Tu doit avoir pleins d'autre choses a faire et pourtant tu reste la a m'écouter et a m'aider ...


Elle me souriait et s'apprêtait a me répondre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss)

Revenir en haut Aller en bas

Il n'y a pas de joie sans vin. (Avec Katniss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'académie des Hêtres :: *New Badley* :: -The Coffee--